“PANJO est un acronyme signifiant « Promotion de la santé et de l’Attachement des Nouveau-nés et de leurs Jeunes parents : un Outil de renforcement des services de PMI »”

Ce dispositif expérimental de formation-action, développé par Santé publique France, est à destination des services de PMI. L’enjeu est de soutenir et renforcer la pratique des professionnels de PMI dans l’accompagnement précoce des familles à domicile.

Le dispositif PANJO a été élaboré en concertation avec des professionnels et des gestionnaires de PMI, et des universitaires.

Deux phases expérimentales marquent l’évolution de ce projet.

L’expérimentation PANJO-1 : 2014-2016

L’évaluation PANJO-2 : 2016 - 2018

L'expérimentation PANJO-1

2014 - 2016

A l’origine (en 2012), PANJO est un projet développé par Thomas Saïas, Augusta Bonnard et Romain Dugravier, sous l’égide de l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (devenu Santé publique France en mai 2016).
PANJO-1, a permis l’évaluation de l’implantation du dispositif dans 3 départements français (Hauts-de-Seine, Loire-Atlantique et Rhône (Métropole de Lyon). Les résultats très satisfaisants de cette 1ere phase, ont ensuite encouragé Santé publique France et l’ANISS à s’engager dans PANJO-2.

L'évaluation PANJO-2

2016 - 2018

L’ANISS, en collaboration avec Santé publique France, a mis en œuvre, dès 2016, une étude d’implantation et d’efficacité du dispositif PANJO, auprès de 11 départements français. Aujourd’hui, c’est plus d’une centaine de professionnels qui utilisent les outils élaborés dans le dispositif PANJO et environ 140 familles, primipares ayant déclaré un sentiment de solitude, qui ont bénéficié d’un accompagnement à domicile renforcé et soutenu par la PMI.

L'expérimentation PANJO-2 a porté sur 2 dimensions :

Un dispositif de visites à domicile renforcées

menées par des sages-femmes et des puéricultrices de PMI (minimum deux visites pendant la grossesse, et au moins quatre jusqu’aux 6 mois du bébé, avec un temps systématiquement dédié à l’observation des liens centrés sur l’attachement parents-enfants). Ces “VAD PANJO” étaient proposées aux femmes primipares déclarant un sentiment de solitude.

Un dispositif de soutien aux pratiques des professionnels de PMI

visant à renforcer leur capacité d’action sur la qualité de la relation parents-enfants (formations, supervisions des intervenants à domicile en lien avec le secteur de pédopsychiatrie, et référentiel proposant un large choix d’activités à mener avec les familles).

L’évaluation de PANJO 2 a été réalisé sous de multiples facettes pour pouvoir, notamment, analyser l’impact des visites à domicile PANJO sur le développement du sentiment d’efficacité parentale, la qualité des interactions parents-enfants, la diminution du nombre d’actions engagées en protection de l’enfance. Pour cela, deux types d’études ont été mis en œuvre:

1

Trois études qualitatives auprès des professionnels

- Un premier volet qualitatif a questionné les intervenants (sages-femmes et puéricultrices) sur les effets à court et moyen terme du dispositif de soutien aux pratiques. Leurs réflexions servant à la fois à augmenter les connaissances scientifiques, mais aussi à bonifier la qualité des outils PANJO
- Un second volet qualitatif a permis de recueillir les avis des responsables des services de PMI afin de comprendre les effets de l’implantation de PANJO sur le fonctionnement même du service
- Un dernier volet a permis aux superviseurs de s’exprimer sur la manière dont la supervision “PANJO” a été conduite avec quels leviers et quels freins.
2

Une étude d’efficacité auprès des familles

Pour compléter l’approche qualitative auprès des professionnels, une étude quantitative a permis de suivre différents indicateurs sur les familles intégrées à l’expérimentation. Elles ont ainsi été questionnés, par entretiens téléphonique, lors de la grossesse, aux 6 mois du bébé puis à ses 1 an.

Les résultats de cette expérimentation à 6 mois seront disponibles au cours du second semestre 2020.

Plusieurs articles ont déjà été publiés sur le sujet :

Saïas T. et al. « Soutenir les compétences des intervenantes de prévention précoce en France : usages et effets du dispositif Panjo. » Revue Francophone Internationale de Recherche Infirmière- 2019- N°5 https://www.em-consulte.com/article/1328583/article/soutenir-les-competences-des-intervenantes-de-prev

Lagarde C. « L’éprouvé de contenance dans un travail de supervision auprès de puéricultrices de PMI dans le cadre du dispositif PANJO ». Enfances et Psy – 2018- N°77
https://www.cairn.info/revue-enfances-et-psy-2018-1-page-81.htm?try_download=1#

Le Nestour A. « Le dispositif PANJO, intensification du travail en réseau ». Enfances et Psy- 2016 – N°69
https://www.cairn.info/revue-enfances-et-psy-2016-1-page-128.html

Saïas T. et al. « Favoriser l’attachement parents-enfants. » Cahiers de la puéricultrice- 2015- N°283
https://www.em-consulte.com/en/article/950131

Dugravier R. et Saïas T. « Les enseignements du projet Panjo ». Cahiers de la puéricultrice- 2015- n°291
https://www.em-consulte.com/en/article/1014532

Acteurs engagés dans la recherche-action PANJO-2

Landes (secteur Mont-de-Marsan)
Loire Atlantique (secteurs Blain et Châteaubriant)
Mayenne (secteurs Evron et Les Pommeraies)
Maine et Loire (secteur Saumur)
Moselle (secteurs Montigny, Sarreguermines et Creutzwald)
Pyrénées Atlantique (secteurs Morlaas et Anglet)
Haut-Rhin (secteurs Mulhouse, Colmar, Thann et Saint-Louis)
Rhône (secteurs Bron et Vaulx-en-Velin)
Sarthe (Antenne de Mayet, Montval-sur-Loir et La Flèche)
Vendée (secteur Fontenay-le-Comte)
Lot

11 conseils départementaux et 22 secteurs/équipes de PMI

FFRP et les maternités cohorte contrôle :

  • AP-HM de la conception
  • CH Dunkerque
  • AP-HP Bichat
  • AP-HP Port Royal
  • CHU Clermont Ferrand
  • Clinique La Châtaignerais
  • CH Perpignan
  • CH Pontoise

Des questions sur PANJO ?

Contactez-nous !